Photos: © Andrew Ross

A futuristic OdysseyUne Odyssée futuriste pour les Dalis 860 au Scottish Ballet

Le Scottish Ballet a récemment pris possession d'un deuxième ensemble de rampes LED Robert Juliat Dalis 860, ce qui porte son nombre total à vingt-six. Les projecteurs Dalis 860 ont été fournis par la succursale d'Adlib à Glasgow pour offrir au Scottish Ballet un outil polyvalent et performant qui peut s'adapter à de nombreux environnements et besoins de conception lumière.


Le Scottish Ballet a commencé à moderniser ses équipements lumière en se concentrant sur les projecteurs dédiés au cyclorama. « L'éclairage de cycloramas est une exigence assez constante au Scottish Ballet. Nous cherchions une solution LED pour remplacer nos luminaires existants, qui soit à la fois esthétique et performante », explique Matt Strachan, directeur technique du Scottish Ballet. « J'observais les Dalis de Robert Juliat dans les salons professionnels depuis un certain temps, mais je n'avais jamais eu l'occasion de les tester dans des conditions réelles et de découvrir ce dont ils étaient capables. Nous les avons donc utilisés pour notre première mondiale de The Snow Queen de Christopher Hampson pour la saison d'hiver 2019/2020, mis en lumière par Paul Pyant, et cette expérience a suffi à nous convaincre de les acquérir. »

Nous avons alors pris contact avec Barclay Dakers de chez Adlib que nous connaissons depuis de nombreuses années et qui nous a rapidement fourni les Dalis via le partenaire exclusif de Robert Juliat pour le Royaume-Uni, Ambersphere Solutions.

Le cyclorama incurvé du Scottish Ballet mesure 15 m de large pour une hauteur de 7,5 m avec une déflexion de 6 m. « Cela représente une grande surface à éclairer, mais nous avons pu positionner les rampes Dalis juste 1,5 m derrière la toile et elles se sont révélées redoutablement efficaces en terme de couverture. Je me souviens avoir pensé c'est superbe ! Nous devons commencer à en acheter ! »

Les rampes Dalis 860 ont été achetées en deux fois, début et milieu 2020, pour des raisons budgétaires. Chaque rampe a été livrée avec fixations Quick Rig et flight case équipé de câbles de connexion, DMX, etc. « Nous pouvons les déployer individuellement, tels quels, où et quand nous le voulons", explique Matt Strachan. « Ses dimensions sont très compactes, avec un boîtier assez plat ce qui permet de les intégrer en toute discrétion dans des espaces étroits. Ces rampes peuvent être placés à des distances très courtes. Elles sont silencieuses et dégagent très peu de chaleur, ce qui est beaucoup plus sûr pour les danseurs. En outre, le système Quickrig est très élégant ! Il est très bien pensé et simple à installer. »

Les rampes Dalis 860 supplémentaires ont donné à Matt Strachan et à son équipe l'occasion de ‘préparer l'avenir’ des spectacles du Ballet, qui commenceront par Casse-Noisette pendant la tournée d'hiver 2021/22, et seront suivis de Scandale à Mayerling, Coppelia, et d’une reprise de La Reine des Neiges en 2022/23. « L'année prochaine, les Dalis ne resteront pas dans leurs flight cases! », affirme Matt. « Non seulement nous pouvons désormais couvrir l'intégralité du cyclo de bas en haut pour un usage traditionnel, mais nous avons découvert que nous pouvions en faire bien d'autres choses plus originales en travaillant sur le projet Odyssey ».

Odyssey est une nouvelle pièce chorégraphiée par le soliste du Scottish Ballet, Nicholas Shoesmith. Réalisé par Ciaran Lyons, ce court métrage de danse survolté emmène les spectateurs dans un voyage au travers d’un univers jeux vidéo peuplé d’êtres venus d'un autre monde, où réel et virtuel se confondent.

Filmé pendant le confinement dans un petit espace dédié du Scottish Ballet, de 20m2 et 8m de hauteur, le design futuriste d'Odyssey s'est avéré un cadre peu conventionnel pour Dalis 860. Matt a installé 26 Dalis à la verticale sur la structure du plateau, face aux caméras, où ils sont devenus un élément à part entière de l'espace virtuel. « Notre première intention était de les recouvrir de frost et de camoufler les rampes », explique Matt, « mais les Dalis sont si joliment conçues qu'elles sont agréables à regarder, même éteintes, et le directeur photo TV nous a demandé de laisser les rampes apparentes. L'équipe de télévision les a adorés, remplaçant ainsi les lumières qu'ils avaient prévues initialement. C'était génial d'utiliser Dalis d'une manière complètement différente de celle pour laquelle nous les avions acquis. »

L'opérateur console MA2 du Scottish Ballet, Kieran Kenning, a été séduit par le potentiel offert par les Dalis lorsqu'il a créé toute une série de designs en utilisant pleinement leur gamme des couleurs et leur capacité de programmation. Les Dalis lui ont permis de renforcer l'effet holodeck, pour recréer un environnement virtuel comme dans l’univers de la série de fiction Star Trek.

« Kieran apprécie les Dalis pour leur grande flexibilité. Il a lui-même conçu les effets pour Odyssey et s'est aperçu des nombreuses possibilités qui s'offraient à lui », explique Matt Strachan. « Il peut rapidement créer des modèles pour les montrer aux sociétés de production de films ou aux concepteurs lumière, car les Dalis lui donnent une grande liberté d'action. Nous disposons maintenant d'un outil qui peut s'adapter à la plupart des environnements et des exigences et, comme il s'agit de produits Robert Juliat, nous comptons sur leur grande longévité ! »

« Nous venons juste de commencer à utiliser les Dalis - avec le temps, nous allons développer notre expérience et l'usage que nous pouvons en faire. A ce jour, je ne puis honnêtement leur faire aucun reproche, sous quelque forme que ce soit ».


Plus d’informations sur la gamme Dalis 860

Scottish Ballet: www.scottishballet.co.uk
Adlib: www.adlib.co.uk
Ambersphere Solutions: www.ambersphere.co.uk

Posté: 29 juillet, 2021

Pinterest "RJ"
↑ HAUT